Tu me manques » Belle Poesie

 Tu me manques

29/4/2012

 
 
 
 
Tu me manques 



Dès le jour où je t’ai croisée
Je n’ai pu empêcher mon cœur
De battre si fort pour t’aimer
J’aimerais tant vivre se bonheur



Mais je ne peux te le dire
Et crois moi depuis ce jour
Dans mes yeux tu peux lire
Que mon amour pour toi durera pour toujours


Sache que tu me manques au plus au point
J’ai si hâte de réentendre ton rire
De revoir tes gestes, ton visage et ton sourire
Mais je sais bien que je n’occupe aucun coin





Dans ton cœur ou dans ta tête 
Mais moi, je ne peux faire autrement
Car mon cœur s’entête
A me rappeler ton être des jours durant



Tu me manques tellement
Aujourd’hui je n’ai qu’une envie
Te serrer dans mes bras indéfiniment
Puisque sans toi je sombre dans la folie


Tes yeux si étincelants
Ton regard aussi pétillant
Ton rire des plus enivrants
Tes soupirs chavirant




Tout ceci ne sont que des exemples
De ce que je trouve chez toi
Si beau, si charmant et encore d’amples
Qualités si merveilleuses pour moi



Et qui font que tu me manques
Je ne souhaite que te revoir
Mais hélas, je n’ai pas ce pouvoir
De te faire venir, puisque tu me manques


Ma tête me renvoie sans cesse
Le souvenir de cette soirée
Où durant laquelle tu commenças à m’émerveiller
Mais je sais bien que même sans presse




Je ne pourrai jamais vivre ces moments
Car de mon côté je t’aime éperdument
Je sais pourtant que du tien
Jamais il y aura entre nous ce lien


Qui ferait de mon être
Le bonheur le plus complet
Mais je dois me résigner à n’être
Qu’une connaissance et cela est


Ce qui a causé à mon cœur cette blessure
Qui produit en moi une réelle torture
Puisque tu me manques tant




Et que jamais je n’aurai le temps
Même d’une vie entière
De te dire à quel point je désire te plaire


Pour toi je décrocherais la lune
Pour te prouver mon amour
Car depuis ce jour je suis ton troubadour
Puisque je sais qu’il n’y en a pas une

Qui puisse un jour détruire
Tout l’espace qui dans mon cœur t’est destiné
Et que rien au monde ne saurait me priver
Même si ce n’est qu’en rêve de poursuivre



Le sentiment qui fait qu’en ta présence
Qu’une seule chose je ne désire
Faire grandir ton bonheur, ta joie et tes plaisirs
Et espérer un jour avoir ta confiance


Puisque jamais tu ne pourras imaginer
A quel point tu me manques
Et que je souhaite que ma destinée
Ne se résume qu’à ces mots, tu me manques



Je ne peux cesser de répéter ton nom
Mais c’est plus fort que tout
Je te demande pardon
Pour ce jour où je suis devenu fou


Je ne souhaite qu’un pardon 
Pour tout ce que j’ai pu faire
Qui d’une manière ou d’une autre a su te déplaire
Ce n’était guère dans mon intention




Puisque je ne rêve que de te revoir
Pour avoir la chance et l’honneur
De te dévoiler mon cœur
Avec tout ce qui est possible d’avoir d’espoir


Je ne peux m’empêcher de m’imaginer
Ta présence à mes côtés
Car je ne sais comment, mais tu m’as charmé
Et depuis je ne peux que t’aimer


Mais cela fait déjà plusieurs mois
Que je n’ai pas pu entendre ta voix
Et c’est bien le plus dur pour moi
Puisque je ne désire qu’une fois




T’entendre dire je t’aime 
Cela serait pour moi
Source de bonheur extrême
Je pourrais à mon tour de ma voix


Te dire que je t’aime, que je t’adore
Que depuis notre rencontre
Je t’aime de plus en plus fort
Que tous les gestes que je fais te le démontrent


Mais tu me manques plus que tout
Je crois bien que je vais devenir fou
De ne pouvoir entendre ou admirer
Un simple mot, un simple geste pour cesser de sombrer




Dans un gouffre de douleur
Puisque tu me manques
Que je ne puisse vivre ce bonheur
Car maintenant et toujours, tu me manques
(Poeme trouvé sur le net)
 
 
divers
 
diversdiversdivers

 

Tags : Nadj
Category : Tendresse | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |