Le respect » Belle Poesie

 Le respect

3/3/2012

  
 
 
 

Le respect est une vertu fort négligée. 

 Le respect c’est l’espace vital.

Lorsqu’on ne se donne pas le respect, on ouvre des portes et des fenêtres, 

 et ce dans différents aspects de notre être, et ces espaces se remplissent 

 et ces espaces deviennent les manques de respect des autres envers nous.

C’est en nous, en chacun de nous que se situe la clé du respect. 

 On ne peut jamais blâmer l’autre de son manque de respect. 

 Le manque de respect de l’autre est toujours constitué du manque de respect envers nous-mêmes.

 Le respect, c’est la survie de l’être. 

 Le respect est une forme d’amour de soi. 

 Ce qui ne veut pas dire qu’on n’accueille pas l’autre, mais on l’accueille près de soi et non en soi.

 Le respect appelle toujours le respect. 

 Et le respect a un grand besoin de l’être.

Lorsque vous manifestez à quelqu’un votre respect, 

 cette personne se sent grandie, cette personne se sent comprise. 

 Les manifestations de respect qui sont de l’amour, éveillent toujours chez ceux et celles 

 qui les reçoivent, un plus grand respect d’eux-mêmes.

Le respect admire ce qui est et le laisse vivre.

 Le respect reçoit la beauté de l’autre et laisse cette beauté vivre et se développer sans chercher à se l’accaparer.

 Lorsque deux respects se côtoient, l’amour naît.

 Les respects cheminent côte à côte, ne s’interpénètrent jamais. 

 Ce qui ne veut pas dire que les corps ne peuvent pas se joindre, 

 que les émotions ne peuvent pas se frôler, 

 que les pensées ne peuvent pas chevaucher ensemble les grands espaces, 

 mais que toujours, il y a de la place pour que chacun des êtres 

 puisse se développer dans son essence, 

 pour que chacun des êtres puisse continuer à se re-connaître.

 

 
 
                                                               
 

 

Tags : Nadj
Category : Tolerence | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |