Recettes de Vies » Belle Poesie

 Recettes de Vies

4/12/2011

 

11

 

On doit d'abord avoir été ébranlé par le vent
Avant d'apprendre à marcher face au vent
Personne ne peut-être bon pour l'autre
Que s'il a d'abord retrouvé la bonté en lui-même
Il y a souvent une grande différence
Entre le besoin et le désir d'être heureux
Il  n'est pas facile d'être bien avec soi
Quand on persiste à ne voir le mal des autres
On s'affaiblit tout en combattant ses faiblesses
On les diminue en les admettant
Il ne s'agit pas seulement de faire son possible
Mais d'accepter tout ce qui est possible de faire
L'Echec n'existe pas, ce ne sera que des expériences
Ne pas savoir ce qui fait notre bonheur,
C'est ce qui nous empêche d'être heureux
Et c'est en acceptant d'être l'acteur des drames
Que l'on retrouve nos vrais rôles
Pour être heureux on n'attend pas pour le devenir
C'est au fur et a mesure, en grandissant par la force de l'âge
Que l'esprit se perfectionne
La méfiance  est l'ennemi de notre propre confiance  en  soi
Pour connaitre sa destination
Il faut savoir d'abord  de quelle direction l'on vient
La terre a cinq continents qui dérivent constamment
L'être humain a cinq sens qui se contractent continuellement
L'être aimable dépense souvent en société
Les compliments qu'il a économisés à la maison
Il n'y a qu'une route à suivre celle qu'on a choisie

 

Tags : nadj
Category : La vie | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |