LA VERITE » Belle Poesie

 LA VERITE

27/11/2011

 
 
 
 
 
 
L’être dit la vérité 
 
Mais jamais dans sa totalité 
 
Mangeant toute une moitié 
 
Et même plus pour tout gâter 
 
Plus encore, il en coud des bouts et les collait 
 
Qu’une grosse toile ne peut dissimuler 
 
La vérité est pareille à l’eau de roche 
 
Se frayant un chemin sous la pierre serrée 
 
Même après des années pleines d’encoches 
 
Elle ne sera point altérée 
 
Elle brillera pareille à des étoiles clairsemées 
 
Attendue telle un jour à célébrer 
 
Est elle dissimulée ? 
 
Ou au fond d’un puit précipitée 
 
Un jour, un motif y’aurait 
 
Telle l’huile sur l’eau, elle va s’étaler 
 
Le menteur a courte mémoire, il oubliait 
 
Il finira par tout avouer 
 
La parole est telle une balle sortie 
 
Ne pouvant faire demi-tour une fois partie 
 
Pouvant anéantir un village en une nuit 
 
Ou le réunir dans le même lit 
 
La parole est parfois pareille à l’ortie 
 
Et parfois fleur blanche et pareille au lys 
 
Le beau parleur 
 
Inconscient de ses dires, beau narrateur 
 
Ne sachant filtrer ses discours pour ses auditeurs 
 
Entre petites ou grandes mailles du trieur 
 
Cela pour son malheur 
 
Il doit assumer quand viendra son heure 
 
Il se rendra objet d’infamie 
 
Se déversant sur lui en torrent de pluie 
 
A la nuit tombée, il fera place au regret 
 
Couvert d’ignominie et d’indignité 
 
Gardera les yeux baissés 
 
Et la tête bassement penchée .
 
 
 

 

Tags : nadj
Category : Pensées | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |