Toutes les larmes du monde » Belle Poesie

 Toutes les larmes du monde

21/11/2011


belle image




Chaque seconde, tant de larmes ruissèlent à travers le monde
Un océan de sentiments mélancoliques qui nous inonde
Les plus douloureuses nous emprisonnent dans les gouffres abyssaux
Les plus joviales réchauffent les cœurs et nous tirent vers le haut

Souvenez-vous des toutes premières larmes, un moment inoubliable
Pour les heureux parents, ce cri du nouveau né mémorable
Ce merveilleux cadeau ciel, tel un miracle, offert à tous ces rêveurs
Qui ne peuvent s’empêcher de verser quelques larmes de bonheur

Des larmes de douleur, lorsque s’écorche le pauvre enfant
Et la délicatesse d’une mère pour déposer un pansement
Un baiser sur le front, quelques mots doux, juste un sourire
Pour que le petit être reprenne confiance et se mette à courir

Les larmes d’adolescents coulent par milliers chaque nuit
Histoires de cœur, éphémères soient-elles, révèlent tant d’insomnies
C’est ainsi que suinta la première larme d’encre de ma plume
Apaisant mes sinistres pensées auparavant chargées d’enclumes

Les larmes de la passion, quand on se regarde dans les yeux
Pour se dire qu’on s’aime, puis partir vivre à deux
A ses côtés, l’espoir déploie ses ailes, devient immortel
La tête dans les étoiles, on rejoint le septième ciel

Il y a des larmes pour ceux qui retrouvent le paradis
Après avoir enchanté une grande partie de notre de vie
De la tristesse pour ces défunts, d’innombrables mouchoirs
Mais l’important c’est qu’ils restent gravés dans nos mémoires

Cependant… la mélancolie d’une vie anéanti tous les rêves
Epuisé par le chagrin, cette nostalgie entre les lèvres
Ce sont les larmes éternelles, qui ravagent le destin
Des solitaires, des cœurs brisés, et de tous les orphelins

Des torrents de larmes déferlent sur chacune de nos joues
On recense de tragiques noyades un peu partout
J’aimerais juste interrompre tous les sanglots de ce monde
Et voir le bonheur sourire, juste l’espace d’une seconde… 


magnifique

belle image

Tags : nadj
Category : sensation | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |