Parlons d'amitié » Belle Poesie

 Parlons d'amitié

15/11/2011

 
 
 
 
 
 
 
 
Votre ami est votre champ semé avec amour 
et moissonné en action de grâces. 
Il est votre table et votre coin du feu. 
Car vous venez vers lui avec votre faim et le cherchez pour la paix. 
 
Quand votre ami révèle le fond de sa pensée, 
n’ayez pas peur de ce qui dit « non » 
dans votre conscience ni ne rejetez le « oui » . 
Et quand il demeure en silence, que votre cœur ne cesse d’écouter son cœur. 
 
Car, en amitié, sans avoir besoin de mots, toutes les pensées, 
tous les désirs, toutes les attentes se partagent en une joie qui reste secrète. 
 
Lorsque vous quittez votre ami, n’ayez pas de chagrin. 
Car ce que vous aimez le plus en lui apparaîtra 
plus clairement en son absence, 
de même que pour le grimpeur, la montagne se détache mieux de la plaine. 
 
Qu’il n’y ait pas d’autre but à l’amitié que l’approfondissement de l’être. 
Car l’amour qui recherche autre chose que la révélation de son mystère 
n’est pas de l’amour mais un filet que l’on jette : 
seul l’inutile se trouve attrapé. 
 
Et que le meilleur de vous soit pour votre ami. 
S’il doit connaître le reflux de votre marée, 
laissez-lui aussi en connaître le flux. 
Car qu’est-ce qu’un ami qu’on cherche pour tuer le temps ? 
Allez toujours à sa rencontre pour les heures de vie. 
Car il est là pour combler votre attente, non votre vide. 
 
Et dans la douceur de l’amitié, faites qu’il y ait place pour le rire 
et le partage des plaisirs. 
 
Car le cœur trouve son matin dans la rosée des petites choses, 
et s’en trouve rafraîchi. 
 
Khalil Gibran
 
 

 

Tags : nadj
Category : amitiés | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |