L'amour, fidèle à leurs flammes constantes » Belle Poesie

 L'amour, fidèle à leurs flammes constantes

14/11/2011


L'amour, fidèle à leurs flammes constantes, 
Se glisse encore sous les rides naissantes, 
Et, pour régner jusqu'aux derniers instants, 
Sème de fleurs les ruines du temps. 
La jeune rose, en se pressant d'éclore, 
Fait au matin le charme de l'aurore ; 
Clytie, au soir, dans son riche appareil, 
Fait l'ornement du coucher du soleil. 
Tout plaît un jour, tout âge a ses délices : 
Ces dons divers sont faits pour nos caprices ; 
Par eux l'amour, variant ses attraits, 
Forme un carquois d'inépuisables traits. 
Il est des yeux dont la langueur touchante 
Pénètre un cœur, l'amollit et l'enchante : 
D'autres plus vifs l'enflamment à leur tour ; 
Ce sont les traits, les foudres de l'amour. 
L'une a du port l'élégante noblesse, 
L'autre une taille où languit la mollesse ; 
Plus d'embonpoint embellit celle-ci ; 
Là sont les lis ; les roses sont ici. 
Chaque beauté fait un lot à chacune : 
Laure était blonde, et Corinne était brune. 
Quand l'œil a vu, quand ce trait est lancé, 
Le choix d'un cœur veut être balancé. 
Une coquette, et brillante et légère, 
Plaira toujours par son étude à plaire. 
Tendre, naïve, égale en sa pudeur, 
La simple Agnès excite plus d'ardeur, 
Lorsqu'un amant, l'aidant à se connaître 
Par le plaisir lui fait sentir son être. 
La prude anime, et plaît à désarmer, 
Une mystique excelle à bien aimer. 
Dans le plaisir la folle qui s'enflamme 
Met plus d'esprit, la rêveuse plus d'ame. 
J'aime un caprice et de feintes rigueurs : 
Sauvons l'amour du pavot des langueurs. 
De enjouement égalé fait son partage ; 
Lise a le goût, Charité le langage : 
Chloé se tait ; mais l'amour dans ses yeux 
Met son esprit, qui n'en parle que mieux 


bonjour mes ami-es




Tags : nadj
Category : aimée | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |