Belle Poesie

Sous la pluie

Added 7/10/2012

 

 

On dit que ce n’est pas très sage
De s’balader pendant l’orage,
Mais nous nous aimons les éclairs
Et le son du tonnerre.
 
A marcher dans les flaques
Ça fait flic, ça fait flac,
A danser sous la pluie
Sous le ciel de midi.
 
A dire qu’il fait trop chaud,
A délirer dans l’eau.
En classe toutes mouillées,
Obligées de s’dessaper.
 
A marcher dans les flaques
Ça fait flic, ça fait flac,
A danser sous la pluie
Sous le ciel de midi.
 
En bas de l’escalier,
Un clodo tout paumé
Nous demande des euros,
Mais pas pour acheter d’l’eau.
 
A marcher dans les flaques
Ça fait flic, ça fait flac.
A danser sous la pluie
Sous le ciel de midi.
 
  Gwenola et Audrey








Tags : Nadj.
Category : souvenir | Comments (0) | Write a comment |

Nouvelle ville

Added 20/6/2012

0ab48239


Nouvelle ville°°°° dans POESIE 5ce1ec11

J’ai dessiné une montagne de sourires

Sur la Place de la Vie.

J’ai remplacé le boulevard des soupirs

Par un vent d’euphorie.


La rue d’Amertume

A pris un visage de rêve,

Quand un mot de plume

Y a dessiné une trêve.


Le chemin de peine

A changé de mine,

Quand de petites graines

Ont attiré l’oiseau des collines.


Une ville d’éternité a pris racine

Et la fleur d’aubépine

A chargé de bleu

La couleur de nos yeux.


A travers le plaisir innocent

Nos sens sont devenus croyants!

Plus de regrets jamais

Dans notre ville de “paix”.

(chamade)
0ab48239
Upload image
femmes
femmes

bonjour mes ami-es
Tags : Nadj.
Category : souvenir | Comments (0) | Write a comment |

À ce qui n’est plus.

Added 12/2/2012


Pourquoi revenez-vous creuser mon souvenir,
Ô jours trop tôt perdus, ô trop chères pensées,
Images que le temps doit avoir effacées,
Mots que mon cœur jalouse et ne peut contenir,
Pourquoi revenez-vous creuser mon souvenir ?

J’avais promis l’oubli qui console et qui tue,
L’oubli muet et calme, aux flots profonds et lourds.
Les heures ont passé, je me souviens toujours ;
Vous agitez encor mon âme combattue.
J’avais promis l’oubli qui console et qui tue.

Mon espoir est un rêve et mon rêve un secret,
Mes vers en sont l’écho, mais non la voix vibrante.
J’aime aux bois soleillés la vapeur transparente,
J’aime aux yeux les plus beaux un plus subtil attrait.
Mon espoir est un rêve et mon rêve un secret.

Le cœur a des retours vers les choses anciennes,
Des retours imprévus, séduisants, caressants ;
Le poète s’éveille à de si doux accents
Et s’abandonne à ces langueurs qui sont les siennes.
Le cœur a des retours vers les choses anciennes.

Ô jours trop tôt perdus, ô jours trop regrettés !
Puisse l’enivrement de vos mélancolies,
Reflet mystérieux des aurores pâlies,
Longuement éblouir mes regards attristés,
Ô jours trop tôt perdus, ô jours trop regrettés !

Louisa Siefert

  



Tags : nadj
Category : souvenir | Comments (0) | Write a comment |

| Contact author |