Belle Poesie

Sur une plage au soleil couchant

Added 23/8/2012

 

Seul, sur la plage.

 

Avec comme seul bruit

 

Celui des vagues.

 

Mes pensé figer

 

Une illusion, un rêve

 

Celui que tu soit là

 

Seulement toi et moi sur cette plage.

 

Main dans la main

 

Je te prend dans mes bras

 

Pour que tu n'est pas froid

 

Te dévorent du regard

 

Assit sur cette plage

 

En regardent le soleil se coucher.

 

Te disant tous se que tu peux représenter pour moi

 

Ce rêve sera t'il réalité je ne sais pas

 

Seulement cette pensé

 

Qui envahit mon coeur tous les soir.

 

Pas une nuit n'est passer

 

Sans que tu soit dans mes pensé

 

Un jour j'aimeré qu'il devienne

 

Enfin une réalité.

 

Toi amour de ma vie.

 

 

Tags : Nadj
Category : Une ame | Comments (0) | Write a comment |

A des âmes envolées

Added 10/6/2012

CADEAU DE MON AMI NONO

Ces âmes que tu rappelles,

Mon cœur, ne reviennent pas.

Pourquoi donc s'obstinent-elles,

Hélas ! à rester là-bas ?


Dans les sphères éclatantes,

Dans l'azur et les rayons,

Sont-elles donc plus contentes

Qu'avec nous qui les aimions ?


Nous avions sous les tonnelles

Une maison près Saint-Leu.

Comme les fleurs étaient belles !

Comme le ciel était bleu !


Parmi les feuilles tombées,

Nous courions au bois vermeil ;

Nous cherchions des scarabées

Sur les vieux murs au soleil ;


On riait de ce bon rire

Qu'Éden jadis entendit,

Ayant toujours à se dire

Ce qu'on s'était déjà dit ;


Je contais la Mère l'Oie ;

On était heureux, Dieu sait !

On poussait des cris de joie

Pour un oiseau qui passait.


Tags : Nadj
Category : Une ame | Comments (0) | Write a comment |

Une âme perdue *

Added 21/11/2011


belle imagebelle imagebelle image


belle image



Proche du palpitant de mon cœur tout en émoi 
Ma bulle virevolte bien souvent en tes bras 
Mon corps tout transit quand il se souvient 
Des frissons mêlés à la suave par tes mains 

Nos regards enlacés par l'intense passion 
Sous une flamme en candeur plus de raison 
Mais emplis par la peur je ne pus m'ouvrir 
Ne voulant croire aux sentiments si rapides 

Depuis ton départ n'éclairant plus mes sens 
Mon âme ne connait plus cette lueur intense 
Mon seul veritable diamant brut tu restes 
Gardant le trésor de cet idem sous mon être 

Fanée à l'obscure depuis traine mon errance 
J'ai si froid dans mon corps sans ta présence 
Un amour si fort ou tout me ramène en regret 
Pourquoi me l'avoir imposé sous cette hère...? 

Se sont effilées Tant d'années qui me glacent 
Ce sulfureux bonheur tu en étais le présage 
Que nous deux nous étions fait sans préavis 
Sais tu comme je m'en veux de n'avoir compris 

Je te demande pardon ne pas avoir vu l'avenir 
Mon cœur fait trop mal à la pénombre en survie 
Dans ma tête se bousculent tout nos souvenirs 
Je sais aujourd'hui que je t'aime pour la vie...


belle imagebelle imagebelle image

Tags : nadj
Category : Une ame | Comments (0) | Write a comment |

| Contact author |